Que les employés accèdent aux systèmes d’information depuis leur domicile ou via un réseau wi-fi public, le risque de fuite de données reste le même, et gérer les vulnérabilités n’a jamais été aussi important.

De plus en plus de salariés cherchent à travailler hors du bureau, et ce phénomène s’est accéléré avec l’assouplissement du cadre législatif et la démocratisation des outils adaptés. Que ces employés accèdent à des données sensibles depuis leur domicile, via un réseau wi-fi public ou un hôtel, le risque de fuite de données ou de cyberattaque reste le même, et gérer les vulnérabilités n’a jamais été aussi important et compliqué pour les responsables informatiques.
Avec un coût total moyen de 3,4 millions d’euros par incident, les directions informatiques se doivent de s’assurer que la sécurité informatique soit la même d’où que travaille l’employé, ce qui implique donc que les stratégies de sécurité de leur entreprise soient bien définies, mises en œuvre et respectées. Petit tour des mesures à prendre.