Votre écran d’ordinateur espionné grâce à la synesthésie

Les écrans d’ordinateur émettent des sons inaudibles à chaque changement d’affichage. © Georgejmclittle, Fotolia

Des informaticiens de l’université de Tel Aviv, de l’université de Pennsylvanie et de l’université du Michigan ont élaboré une version informatique de la synesthésie avec laquelle ils sont capables d’espionner ce qui est affiché sur l’écran d’un ordinateur en écoutant les sons qu’il émet. À notre connaissance, un moniteur ne fait pas de bruit. Mais l’on parle ici de sons très faibles, inaudibles par l’oreille humaine.

La synesthésie est un trouble de la perception qui fait qu’une personne peut associer deux ou plusieurs sens à partir d’un seul stimulus comme, par exemple, un son à une couleur ou une lettre à une position dans l’espace. Selon ce principe, l’équipe de chercheurs a développé une attaque par canal latéral baptisée « Synesthesia » avec laquelle ils parviennent à déchiffrer le contenu affiché à partir des sons que produit l’écran.

Les changements d’affichage provoquent diverses variations, notamment sur le taux de rafraîchissement et les pixels. Ces variations modifient la charge électrique de l’alimentation de la machine qui occasionne un son inaudible à chaque changement. Dans leur article scientifique, les chercheurs expliquent que ces sons peuvent être facilement enregistrés à distance via un smartphone, une webcam, le microphone d’un PC portable voire même une enceinte connectéede type Amazon Echo ou Google Home. Durant leurs tests, ils sont notamment parvenus à déterminer quelle page Web était affichée sur l’écran au cours d’un appel VoIP.

Cette vulnérabilité affecte les moniteurs avec un affichage 24 bits qui sont actuellement les plus répandus. L’expérimentation a été réalisée avec des machines sous Linux Ubuntu mais les chercheurs pensent que l’attaque pourrait fonctionner de la même manière sous Windows.

Pour en savoir plus : Attaque Synesthesia 

source : https://www.futura-sciences.com/tech/