[VivaTech] Air Support et FINALCAD, 2 start-up qui aident la RATP dans sa transformation numérique

[VivaTech] Air Support et FINALCAD, 2 start-up qui aident la RATP dans sa transformation numérique

https://ift.tt/2xlggWf


Alors que la ligne 4 du métro parisien peine à s’automatiser et que les travaux du RER A semblent interminables, AIR SUPPORT by Parrot et FINALCAD nous expliquent, à l’occasion de Viva technology, comment ils viennent en aide à la RATP.

 


Air Support : un système de surveillance aerien de haute précision


Air Support propose aux entreprises de la construction un service par drones permettant de contrôler l’avancement de travaux. Les drones capturent des images globales de la zone à surveiller au début du chantier puis tout au long de la construction, ce qui permet ensuite de faire des orthoplans, et des comparer avec le modèle du rendu final. Dans un objectif de gain de temps et d’argent, ce système permet de surveiller à un instant précis l’activité présente sur le terrain, et de cibler les rectifications à opérer dans l’immédiat.



Le service est utile à l’intérieur comme à l’extérieur : Air Support a ainsi servi à contrôler les mouvements de camions dans des entrepôts pour optimiser les espaces de circulation, des canaux souterrains grâce à des caméras thermiques intégrées aux drones permettant d’identifier de potentielles fuites, par exemple, ou encore à contrôler les équipements des ouvriers sur un chantier, pour s’assurer en temps réel que tout est en ordre.


Pour la RATP, Air Support a couvert les travaux de l’extension de la ligne T3 du tramway parisien, en extérieur. Mais les maquettes numériques pourraient selon eux servir à bien plus que cela, leur point fort restant le multi-terrain.


 


Pour accélérer les travaux, FINALCAD insiste sur la transormation numérique à tous les niveaux


FINALCAD est une start up française dynamique spécialisée dans l’accompagnement de la transformation numérique des entreprises du BTP. Aujourd’hui, l’enjeu pour eux est de pallier la rupture numérique au sein de la RATP, qui existe entre l’élaboration des projets et la gestion des informations sur le terrain. En effet, tout est numérisé dans la préparation, mais les ouvriers n’ont pas toujours accès à toutes ces informations, et se retrouvent eux avec des dossiers papiers qui font perdre du temps aux projets, notamment pour le RER A et l’automatisation de la ligne 4 du métro parisien. 


 


Au-delà du gain de temps, numériser le processus sur les chantiers représente également un contrôle qualité plus performant. « Dans le cadre de l’automatisation de la ligne 4, on peine à retrouver des plans déjà élaborés il y a huit ans pour la ligne 1 », remarquent Aurélien Blaha, Directeur marketing de FINALCAD, et David Vauthrin, co-fondateur,


 


Tout regrouper dans une même application hors ligne, c’est la solution trouvée par la start-up pour mettre tous les acteurs en relation. Pour cela, ils utilisent aussi la reconnaissance visuelle : leur application reconnaît sur les photos les objets afin d’identifier les problèmes. En fonction de l’objet identifié, les 8 défauts les plus probables apparaissent sur l’écran de la tablette : plus que la reconnaissance, la contextualisation est rendue possible grâce à ce dispositif, qui permet aux ouvriers de communiquer plus vite entre eux, et surtout de ne pas perdre la donnée dans le temps.


 

Sécurité

via Usine Digitale L’Usine Digitale – Actualités à la une https://ift.tt/2u55cH0

May 28, 2018 at 06:52PM