Vaucluse : les entreprises face à la sécurité numérique

Vaucluse : les entreprises face à la sécurité numérique

https://ift.tt/2H17j3W

Les entreprises mal préparées à la sécurité numériques sont des entreprises vulnérables, qu’il s’agisse de grandes, moyennes ou petites structures. D’un côté, elles doivent se plier à la réglementation concernant les données personnelles récoltées sur leurs clients, leur personnel ou encore leurs sous-traitants et, de l’autre, elles sont tenues de se protéger elle-même contre les éventuelles attaques susceptibles de les déstabiliser ou de menacer leur pérennité.

Pour parler de ces enjeux fondamentaux, la CCI de Vaucluse, en partenariat avec la préfecture, a organisé, mardi dernier, une matinée conférence-débat à destination des entreprises. L’objectif, faire connaître aux entrepreneurs les possibilités qui s’offrent à eux pour assurer la sécurité économique de leur structure et être conforme à la réglementation.

Un nouveau règlement européen

« Concernant la protection des données personnelles, les règles de base existent depuis la Loi informatique et libertés de 1978. L’essentiel de ces règles n’a pas beaucoup changé. C’est une évolution, pas une révolution « , explique Jean Freyssinet, professeur émérite à l’Université d’Aix, membre de la Commission de contrôle des fichiers d’Interpol.

Le règlement général de protection des données (RGPD), entré en vigueur dans tous les pays membres de l’Union ce vendredi 25 mai dernier, renforce le droit des personnes et responsabilise d’avantage les organismes publics et privés qui traitent leurs données. Véritable opportunité économique pour les PME si l’on en croit le législateur, elle représente plusieurs avantages : renforcer la confiance du public, améliorer l’efficacité de l’entreprise qui gérera de façon optimale les données de ses prospects ou clients, collecter uniquement ce dont l’entreprise a besoin afin de mobiliser moins de moyens humains. L’un des autres avantages est d’améliorer la sécurité des données de l’entreprise afin que cette dernière puisse protéger son patrimoine informationnel.

90 % de TPE

D’après les chiffres transmis par la préfecture, 90 % des entreprises vauclusienne sont des TPE, qui n’ont ni les moyens humains, ni financiers de s’intéresser à la question de la sécurité économique. Des mesures ont donc été prises par l’État afin de développer la coordination entre ses services, notamment des « diagnostics de vulnérabilité » dans les entreprises réalisées par la CCI en partenariat avec la gendarmerie, ou encore une réunion, au moins une fois par an, du comité départemental de l’intelligence économique réunissant les services de l’État et la CCI.

Les organismes compétents

 

Ils sont nombreux, les services de l’État, visant à la fois à sensibiliser et à accompagner les entreprises dans leur transition numérique.

L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) assure une mission de coordination interministérielle : élever le niveau de sécurité des entreprises au niveau national. Ses agents de proximité peuvent intervenir après une attaque. Elle organise des formations spécifiques de quatre jours pour intégrer un référent cyber sécurité au sein des PME. (www.ssi.gouv.fr)

Le Service de l’information stratégique et de la sécurité économique (SISSE). Entre autres missions, il identifie les secteurs relevant de l’intérêt de la Nation, informe les autorités sur les personnes ou entreprises qui présentent un intérêt ou une menace. Le SISSE dispose de 22 délégués en poste dans les Directions régionales, qui mettent en oeuvre la politique territoriale.

La CCI accompagne les entreprises, notamment dans leur transition numérique. www.vaucluse.cci.fr

LA Dirrecte mène des actions d’animation et de sensibilisation à l’intelligence économique. https://ift.tt/2kAeA26

La Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) assure des missions de renseignement économique et de suivi des menaces après des ingérences étrangères, tout en menant des actions de sensibilisation auprès des entreprises privées ou publiques.

La gendarmerie nationale, évalue et prévient des risques, tout en assurant la surveillance et la sécurité physiques des entreprises.

 

Sécurité

via sécurité des systèmes d’information – Google News https://ift.tt/2GMlo5e

May 29, 2018 at 07:30PM