Skygofree, un spyware multifonctions qui s’attaque à Android

L’éditeur de sécurité Kaspersky a identifié Skygofree un logiciel espion ciblant les smartphones Android capable de tracer leur localisation, d’enregistrer des conversations audio ou encore d’intercepter des SMS et connecter un terminal infecté à un réseau Wi-Fi malveillant.

Les smartphones Android ne seront jamais à l’abri des cybermenaces. Et encore moins des malwares : le dernier en date, plus précisément un spyware survitaminé, a été découvert par l’éditeur de sécurité Kaspersky. Baptisé Skygofree, en lien avec un terme trouvé dans l’un de ses domaines, ce logiciel espion dispose de fonctions variées : en plus de tracer la localisation des smartphones, il est capable de déclencher un enregistrement sonore en fonction d’un lieu déterminé, de connecter un terminal à un réseau Wi-Fi contrôlé par des pirates ou encore prendre des photos à chaque fois que l’utilisateur déverrouille son appareil. Très inquiétant encore, Skygofree permet d’intercepter des appels, SMS, accéder aux entrées de calendrier ou encore lire des messages WhatsApp. Bref, la panoplie parfaite de l’espion digital en somme.

Les chercheurs de Kaspersky ont identifié ce spyware fin 2017, mais son existence remonte en fait à 2014 et depuis cette date, il n’a pas cessé d’être amélioré. « Ce malware est distribué au travers de faux sites d’opérateurs mobiles où Skygofree est déguisé comme une mise à jour permettant d’améliorer la rapidité de l’Internet mobile », explique l’éditeur de sécurité. « Si un utilisateur la télécharge, des notifications d’installation sont poussées permettant l’envoi de requêtes à un serveur de commande. » Pour s’en prémunir, Kaspersky recommande notamment l’installation d’apps uniquement depuis des boutiques en ligne officielles (Play Store, App Store…), de faire attention aux noms, nombre de téléchargement et permissions demandées et – sans surprise – d’installer une solution de sécurité fiable. Des précautions qui, rappelons-le, n’empêcheront pas une infection mais limiteront les risques…

source : Actualités securite http://ift.tt/2BsvTwV January 17, 2018 at 11:54AM

%d blogueurs aiment cette page :