Comme il le reconnaît lui-même, Gordon Mah Ung est un inconditionnel de la performance, et les compromis imposés par les correctifs destinés à bloquer les vulnérabilités Spectre et Meltdown le préoccupent plus que les risques de sécurité. D’autant que, « après tout, aucun exploit connu n’a été mis en évidence à ce jour ». Pour en avoir le cœur net, il a mis à jour sa Microsoft Surface Book basé sur un processeur Intel…