Orange va ouvrir sept Orange 5G Lab en France, des centres de compétences pour développer les cas d’usage de la 5G –

Le premier site Orange 5G Lab de Châtillon (Île-de-France) a ouvert ces portes hier (3 février 2021) et sera suivi par sept sites qui couvriront plusieurs régions (voir la carte ci-dessous). Ces sites ne sont pas à proprement parler des sites de R&D, mais plutôt des centres de développement de cas d’usages pour les entreprises et les organismes publics, dont les collectivités territoriales. Deux sites seront créés à l’international, un à Anvers en Belgique, et un autre à Bucarest en Roumanie.

Les autres ouvertures se feront progressivement, dans six villes de France : Lille, Lyon-Charbonnières, Marseille, Paris La Défense, Rennes et Toulouse.
Certains sites seront spécialisés dans un domaine en particulier, même si celui-ci ne sera pas exclusif. Par exemple, celui de Lyon, situé au Campus Région du Numérique à Charbonnières-les-Bains, aura une orientation industrie 4.0, et le site de Cœur Défense au sein du Customer Innovation Center sera plutôt centré sur les grands clients d’Orange Business Services.

D’après une étude Orange menée avec GlobalWebIndex, 72 % des entreprises déclarent aujourd’hui attendre de leur opérateur un accompagnement sur la 5 G pour tester, expérimenter et développer en avance de phase. « Orange 5G Lab est un dispositif qui répond à cette demande et qui a pour objectif d’aider les acteurs économiques à mieux appréhender les opportunités, la valeur et l’utilité de la 5G », explique l’opérateur dans son communiqué. Ils serviront à tester les solutions et les services actuels, réfléchir à de nouveaux usages tout en bénéficiant d’un écosystème pour co-innover et faire évoluer leurs modèles d’affaires et leurs processus.

Des tests grandeur nature

L’offre de services s’articule plus précisément autour d’un dispositif de découverte de la 5G et des usages qu’elle apporte à travers des démonstrations et des animations. Il est complété d’un site web 5glab.orange.com et d’un programme de webinaires thématiques et pédagogiques. Les entités intéressées pourront tester leurs produits et services sous un environnement 5G en avance de phase ou sur le réseau commercial, et en conditions réelles.

Ils pourront s’appuyer sur des équipements 5G comme des lunettes de réalité augmentée, des casques en réalité virtuelle, des routeurs, et des terminaux 5G. Au-delà de l’environnement 5G, des fonctions Edge computing seront également proposées dans certains Orange 5G Lab pour tester, par exemple, des services nécessitant un temps de réponse réduit.

Selon le dernier rapport d’IDC, le marché mondial des infrastructures privées 5G devrait connaître une progression soutenue, et passer de 945 millions de dollars en 2019 à 5,7 milliards de dollars en 2024, soit un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 43,4 % sur cinq ans. Cela comprend les dépenses agrégées pour le RAN, les infrastructures de base et les infrastructures de transport.

source : Home – February 4, 2021 at 11:09AM