E-santé: le Resah et Paris Region Entreprises ouvrent un appel à projets à destination des start-up et PME

L’appel à projets a été élaboré dans le cadre du dispositif InDemand, subventionné par le programme de recherche européen Horizon 2020.

Ce dispositif consiste à identifier auprès de personnels hospitaliers des « challenges » qui pourraient être résolus par le recours à des outils d’e-santé, dans trois régions pilotes: l’Ile-de-France, Murcia (Espagne) et Oulu (Finlande).

« Cette approche augmente ainsi la capacité des organismes de santé à identifier clairement les besoins tout en créant des opportunités de développement pour les entreprises« , a souligné l’agence Paris Region Entreprise dans un communiqué.

En Ile-de-France, les entreprises sélectionnées pour répondre aux challenges à la suite de l’appel à projets bénéficieront d’un soutien financier « allant jusqu’à 30.000 euros » et de conseils pour faciliter leur accès au marché, est-il précisé. Elles travailleront en « étroite collaboration » avec l’hôpital Foch pour finaliser leurs développements, et seront accompagnées par Medicen, pôle de compétitivité francilien spécialisé dans la santé.

Trois challenges ont été identifiés par le Resah avec les équipes médicales de l’hôpital Foch à Suresnes (Hauts-de-Seine). Ils portent sur la surveillance continue des accidents vasculaires cérébraux (AVC), le suivi à distance des patients et les e-consultations dans la prise en charge de la dépendance à l’alcool.

Le challenge Oscar concerne les patients hospitalisés à la suite d’un AVC et consiste à mesurer de manière non invasive et continue différents paramètres physiologiques de l’arrivée au service d’accueil des urgences jusqu’à la sortie de l’unité de soins intensifs neurovasculaires.

Le challenge SafeFoch consiste à disposer de données sur les patients entre deux venues à l’hôpital pour anticiper des complications, ajuster les ordonnances, et éviter les hospitalisations inutiles.

Le challenge e-Prevent part du constat d’un manque de suivi des patients alcoolodépendants après sevrage hospitalier ou ambulatoire et d’un manque de contact avec l’addictologue référent. Il consiste à développer une plateforme d’e-consultations accessible aux patients suivis par les médecins addictologues.

Les PME et start-up qui disposent déjà d’un prototype pour répondre à l’un de ces challenges sont invitées à soumettre leurs candidature en anglais sur le site web du programme InDemand avant le vendredi 8 juin.




source : DirectHopital.com http://bit.ly/2CVyzmn March 29, 2018 at 08:04AM