Dynatrace bascule de la gestion de la performance applicative à l’IA

Afin de répondre à la demande des clients, le fournisseur d’Application Performance Monitoring (APM) Dynatrace fait désormais de l’intelligence logicielle à l’échelle sa priorité.

S’exprimant lors de la première conférence paneuropéenne Perform Europe 2018 organisée du 23 au 25 mai à Barcelone par Dynatrace, son CEO John Van Siclen a déclaré : « Nous savons tous que la transformation numérique pousse chaque entreprise à devenir un éditeur de logiciels », citant l’exemple de GE Digital, la branche technologique de General Electric qui travaille sur l’Internet des objets (IoT). Cependant, selon M. Van Siclen, il est essentiel de comprendre que si les entreprises se tournent effectivement vers le logiciel, il est capital aussi de s’assurer que ce logiciel fonctionne parfaitement. « Avec les microservices, nous réinventons en même temps la plate-forme et le modèle d’application. Mais l’on se dit que ce n’est pas assez difficile. Alors, on se met à écrire du code et à le publier toutes les heures, peut-être toutes les minutes et pour être en phase avec Amazon, peut-être toutes les secondes », a-t-il ajouté.

Désormais, Dynatrace veut créer une plateforme offrant vitesse, agilité et mise à l’échelle qui évoluera en même temps que les entreprises, au fur et à mesure de leur transformation digitale. « La transformation digitale est indéniablement cloud-first. En ce qui nous concerne, le cloud a tout changé parce que les modalités de contrôle que nous utilisions dans le passé ne fonctionnent pas. Elles ne sont pas adaptées à l’échelle et à la réactivité du cloud, ni aux nouveaux modèles d’application », a-t-il déclaré.

En route vers la prochaine étape

Pour être en phase avec ce monde « cloud-first », Dynatrace a redéveloppé la totalité de sa pile logicielle. En passant de l’APM à de l’intelligence logicielle couvrant le monitoring, la BI et le DevOps, l’entreprise vise un chiffre d’affaires de 15 milliards de dollars contre 3 actuellement. « Cette prise de contrôle du logiciel sur le monde est un changement radical. L’intelligence logicielle répond tout à fait à cela. Nous pensons que Dynatrace peut fournir cette intelligence à travers sa plate-forme autonome », a-t-il ajouté.

Depuis leur lancement en 2017, les nouvelles plateformes de gestion de la performance tout-en-un de Dynatrace ont connu une croissance de plus de 500 %, et 70 % des dernières réservations concernent la plateforme. Lors de la conférence Perform, l’entreprise a également fait deux annonces de nouveaux produits, l’un pour les zones de gestion et l’autre pour l’analyse des logs, plaçant Dynatrace en concurrence directe avec le fournisseur de logiciels d’intelligence machine Splunk. Le produit axé sur les zones de gestion permet de livrer des informations logicielles faciles à utiliser par les équipes dans l’entreprise. Le produit est très orienté vers l’automatisation des tâches, et il peut fournir automatiquement des informations sur l’environnement à partir de la couche d’orchestration.

Quant au nouveau produit centré sur l’analyse des logs, il offre une solution tout-en-un automatisée et contextualisée. Il inclut des fichiers logs collectés automatiquement. Dynatrace a également mis en avant ses capacités d’intelligence artificielle, lesquelles permettent d’extraire automatiquement les informations les plus importantes. Pendant une démonstration, Florian Ortner, chef de produit chez Dynatrace a déclaré : « Tout cela peut être plus ou moins résolu avec Dynatrace. Dynatrace AI peut s’attaquer à l’origine du problème ». Les deux produits sont disponibles en ligne. Les clients qui le souhaitent peuvent obtenir un essai gratuit de 15 jours.

source : Actualités logiciel https://ift.tt/2FCa3Jo May 25, 2018 at 11:54AM

%d blogueurs aiment cette page :