Cybersécurité : L’IA pour contrer les nouvelles menaces

Indisponibilité du site web, arrêt de la production pendant quelques heures, retard de livraison auprès des clients, ces conséquences négatives suite à des cyberattaques sont relevées par 70 % des entreprises récemment sondées par le cabinet IDC. La cybercriminalité est malheureusement en pleine effervescence surtout avec, ces derniers temps, la multiplication des attaques de types ransomwares et DDoS. Pour les entreprises, cette cybercriminalité coûte de plus en plus chère. Selon Accenture, elle s’élève en moyenne à 11,7 millions de dollars par an pour les grandes entreprises, soit une hausse de 62 % en cinq ans. Ce sont surtout les malwares et les attaques provenant du web qui sont les plus coûteux, nécessitant une dépense moyenne respective de 2,4 et 2 millions de dollars par entreprise. Accenture note également une augmentation de la durée nécessaire pour corriger les problèmes. Parmi les incidents les plus longs à traiter se trouvent ceux qui viennent de l’intérieur, avec une moyenne de 50 jours, contre un peu plus de 23 jours pour les attaques par ransomware. Alors que l’édition 2017 des Assisses de la sécurité a clôturé ses portes le 14 octobre dernier, Guillaume Poupard, le directeur général de l’ANSSI, a salué la prise de conscience de chacun concernant la cybersécurité, tout en rappelant qu’il était indispensable de rester vigilant, les organisations publiques et privées comme les citoyens étant tous devenus des cibles potentielles. C’est dans ce contexte à la fois tendu et optimiste que notre rédaction a mené son enquête.

Source : http://www.lemondeinformatique.fr/les-dossiers/sommaire-lire-cybersecurite-l-ia-pour-contrer-les-nouvelles-menaces-179.html