Cet ex-étudiant détruit 59 ordinateurs à l’aide d’une clé USB dévastatrice

Cet ex-étudiant détruit 59 ordinateurs à l’aide d’une clé USB dévastatrice

Technologie : Il a également détruit sept écrans d’ordinateur et des périphériques équipés de ports USB. Il risque 10 ans de prison.

Par Catalin Cimpanu | Modifié le

Un ressortissant indien aux États-Unis a plaidé coupable la semaine dernière pour avoir détruit 59 ordinateurs au College of St. Rose, à New York, à l’aide d’une clé USB appelée "USB Killer", qu’il avait acheté en ligne.

L’incident a eu lieu le 14 février, selon des documents judiciaires obtenus par ZDNet, et le suspect, Vishwanath Akuthota, 27 ans, s’est filmé en détruisant certains ordinateurs. "Je vais le tuer", "il est mort" et "il est parti". Boom" a déclaré Akuthota sur des enregistrements obtenus par l’accusation.

Le suspect a détruit 59 ordinateurs, mais aussi sept écrans d’ordinateur et des périphériques équipés de ports USB ouverts. Il l’a fait en utilisant USB Killer, une clé USB qu’il a achetée dans un magasin en ligne bien connu qui vend ce type d’appareils.

Les périphériques USB Killer fonctionnent en chargeant rapidement les condensateurs de la clé USB à partir de l’alimentation USB, puis en déchargeant le courant électrique dans l’emplacement USB — tout cela en quelques secondes — ce qui fait frire l’ordinateur auquel le périphérique USB Killer est connecté.

Les dommages matériels s’élèvent à 51 109 $, ainsi que 7 362 $ en temps de travail des employés pour l’enquête et le remplacement du matériel détruit, qu’Akuthota a accepté de payer dans le cadre de la négociation de plaidoyer, selon les documents judiciaires.

L’homme avait été diplômé en 2017 d’un MBA, et le soir de l’incident, il n’était plus étudiant et résidait aux États-Unis avec un visa étudiant.

Akuthota a été arrêté le 22 février et sera condamné plus tard cette année, le 12 août. Il risque jusqu’à dix ans de prison, une amende pouvant aller jusqu’à 250 000 $ et une peine de trois ans de libération sous surveillance après l’incarcération.

Article "Former student destroys 59 university computers using USB Killer device" traduit et adapté par ZDNet.fr

source : ZDNet France April 22, 2019 at 11:21AM