Big data, Intelligence Artificielle et Cancer : l’ESIEA implique ses étudiants



Aux côtés des étudiants de l’X et de ceux de Centrale-Supelec, les étudiants de l’ESIEA ont participé au programme de recherche scientifique collaboratif et ouvert Epidemium qui a pour objectif de mieux cerner les facteurs latents des différentes formes de cancer afin de pouvoir mieux prévenir ce mal. Ce projet d’Open Science correspond à des thématiques, sciences et technologies enseignées à l’ESIEA et étudiées dans son laboratoire de recherche LDR : Big data, Data Science, Intelligence Artificielle et Visualisation de données entre-autres.

 
ESIEA, ESIEA Laval, Écoles d’ingénieurs (CTI), 2018, Recherche, Big Data, Innovation, IA

ESIEA : École d'ingénieurs du monde numérique

L’ESIEA implique ses étudiants en Big data / Data Science / IA dans le programme de recherche "Epidemium"

Trois équipes étudiantes de l’ESIEA ont choisi de participer au Challenge N°III d’Epidemium, un programme de recherche collaboratif et ouvert s’appuyant sur des bases de donnéesopen data et des technologies big data. Ce challenge, ouvert à tous et d’une durée de six mois, d’octobre 2017 à mars 2018, a vu sa Finale se dérouler le 26 mai dernier. Sa thématique est la suivante : prédire dans le temps et dans l’espace la mortalité des cancers dans les pays en voie de développement. Les élèves ont alors fait le choix de définir et de mettre au point un algorithme prédictif.

Une application concrète des enseignements en Data Science à l’ESIEA

Les étudiants de l’ESIEA participent à ce challenge face à des équipes issues de Centrale-Supelec et de l’école Polytechnique. Pour l’une des équipes ESIEA, le challenge Epidemium constitue également le projet de fin d’études, leur procurant ainsi l’opportunité d’appliquer concrètement leurs connaissances académiques dans un environnement porteur de sens car étroitement lié à des enjeux de santé publique.

Le cursus en Data Science de l’ESIEA se distingue par la combinaison de nombreuses compétences allant de la collecte des données à leur visualisation en passant par le nettoyage/tri de données (data cleaning) ; la maîtrise des différents éléments mathématiques et algorithmiques permettant de mettre au point des outils d’analyse, d’aide à la décision et de prédiction. Ce cursus inclut aussi la maîtrise des architectures matérielles et logicielles pour un tel domaine ainsi que la prise en compte impérative de la finalité de ces analyses et prédictions, le niveau de confiance à leur accorder et par-dessus tout le respect de l’éthique.

À la fin du Challenge Epidemium, les étudiants Impliqués et qui le souhaitent pourront bénéficier également d’un accompagnement afin de transformer leur travail en une publication scientifique ; une véritable opportunité pour ceux d’entre eux qui souhaiteraient poursuivre des travaux de recherche doctorale.

"Epidemium est un projet qui vise, grâce au travail collaboratif, à faire avancer la médecine. Les étudiants de l’ESIEA ont su, avec leur projet, s’inscrire parfaitement dans cette démarche en proposant des approches intéressantes et innovantes, pouvant conduire à de véritables avancées" déclare Olivier de Fresnoye, Co-coordinateur d’Epidemium.

"C’est un exercice de très haut niveau, permettant à nos étudiants ESIEA de se mesurer à un très grand défi, à l’inconnu, d’acquérir des compétences scientifiques et techniques mais aussi des compétences humaines extraordinaires face à des équipes soignantes et des chercheurs internationaux." déclare Louis Jouanny, Directeur Général du Groupe ESIEA.

Médecine et Data Science : la prochaine révolution

L’ESIEA fait partie des grandes écoles qui souhaitent mettre les sciences de l’ingénieur au service du champ médical et de celui de l’e-santé : Big data, Intelligence Artificielle, robotique, réalité virtuelle, etc., le laboratoire INSH de l’ESIEA est ainsi à l’origine de plusieurs réalisations remarquées (CERVO, Genou-ROB, …). Promis à un développement exponentiel et au carrefour d’enjeux sensibles (sécurité, éthique), la recherche en Open data dans laquelle s’inscrit le projet Epidemium épouse parfaitement les valeurs et les enseignements de l’école.

Big data et open innovation 

Epidemium est un programme de recherche scientifique collaboratif et ouvert dédié à la compréhension du cancer et utilisant les ressources du Big data et de l’Open innovation. Initié par le laboratoire pharmaceutique Roche et le laboratoire de recherche alternatif La Paillasse, il vise à identifier et à explorer les grands enjeux et les opportunités du Big data appliqués à l’onco-épidémiologie, tout en rassemblant un volume inédit de jeux de données ouverts (Open Data) et hétérogènes. Depuis 2015, Epidemium lance des appels à projets innovants sous la forme de challenges de six mois, en mettant à la disposition des participants des jeux de données ouverts, des méthodologies et des outils, tout en garantissant le respect de règles éthiques et juridiques (sensibles et complexes dans ce contexte). À l’issue de chaque challenge, l’ensemble des projets finalistes sont invités à présenter leurs travaux devant le jury du programme et la communauté, avant de se voir remettre les prix et mentions, et de pouvoir continuer vers une possible publication scientifique.

  École d’ingénieurs du monde numérique

  École d’ingénieurs du monde numérique-Laval

 Toutes les actualités de l’ESIEA

source : Dimension-Ingénieur.com https://ift.tt/2L0qxJO July 9, 2018 at 02:17PM