Le moteur de recherche Qwant ouvre ses résultats de recherche sur les données de l’open data issues de l’Internet des objets. Pour collecter et restituer ces informations, il s’appuie sur la solution de développement d’applications IoT de la start-up Kuzzle, basée à Montpellier. Ses utilisateurs pourront ainsi remonter en temps réel les données IoT disponibles en open data, comme la qualité de l’air dans une ville en récupérant les données de capteurs météorologiques, par exemple. Le moteur, qui met en avant sa volonté de respect de la vie privée, rappelle que les données qui seront ainsi restituées ne contiendront aucune information personnelle.

L’annonce du partenariat avec Kuzzle a été faite sur le salon Viva Technology 2018 la semaine dernière. La solution de développement d’applications IoT et mobile de la start-up basée à Montpellier est un back-end node.js open source qui associe un langage de requête pub/sub permettant de synchroniser les données, des fonctions de geofencing (permettant de délimiter des zones virtuelles géolocalisées), une API multiprotocole, une console d’administration et divers plug-ins. Elle s’installe sur site ou dans un cloud privé.

Sur Viva Technology 2018, de gauche à droite, Jacques Le Conte, CEO de Kuzzle, David Scravaglieri, directeur Reherche Qwant, Gilles Guirand, CTO de Kuzzle et Dorian Kurzaj, ingénieur développement logiciel IoT chez Qwant. (Crédit : Kuzzle)